Liberal MP won’t hold electoral reform consultations until AFTER Parliamentary deadline

untitled2
This throws doubt on the legitimacy of the consultation process

French message below : le message en français suit

Electoral reform consultations are finally set to happen in Pontiac, QC. Shockingly, the local Liberal Member of Parliament has scheduled consultations no less than ten days PAST the deadline set for MPs to report back to Parliament.  This means that every resident in the Pontiac is left without a voice in this matter. Thus, regardless of your thoughts on electoral reform or political stripe, your position simply doesn’t matter and will not be taken into account by the Liberal government.

As it stands now, the local candidate with the most votes in a federal riding is the one who wins an election. The governing Liberal Party has indicated a desire to unilaterally change this system, potentially to a format that would be more advantageous to keeping themselves in power.

While I do not think our voting system should be changed, I firmly believe that everybody should have the opportunity to vote on any potential changes if they occur.

In lieu of giving residents the right to vote, the Federal Liberals have promised a series of consultations on this issue, with MPs required to report back to the Parliamentary committee on electoral reform by October 14th. After months of local pressure due to Liberal inaction, the best our local MP could do was book consultation dates that occur after a deadline set by his own Government.

Scheduling dates to occur after a parliamentary deadline denies Pontiac residents to ever have a say on this very important issue, and confirms that these consultations are a sham process.

We all deserve better.

 

**********************************

 

Les consultations sur la réforme électorale commenceront bientôt dans le Pontiac. Malheureusement notre député libéral a cédulé les consultations dans notre region pas moins de dix jours après la date limite fixée pour les députés de faire rapport au Parlement. Donc, tous les résidents du Pontiac sont laissé sans voix dans cette affaire. Peu importe votre opinion sur la réforme électorale ou allégeance politique, votre position n’a tout simplement pas d’importance et ne sera pas prise en compte par le gouvernement libéral.

Selon notre système électoral actuel, le candidat local avec le plus de votes dans une circonscription fédérale est celui qui gagne une élection. Le Parti libéral au pouvoir a manifesté le désir de modifier unilatéralement ce système pour le remplacer par un système qui serait potentiellement plus avantageux pour eux.

À mon avis, le système électoral ne devrait pas être modifié. Par contre, je crois fermement que tout le monde devrait avoir la possibilité de voter sur des changements à notre système électoral.

Au lieu de donner aux résidents le droit de vote, les libéraux fédéraux ont promis une série de consultations et demandés aux députés de faire rapport au comité parlementaire sur la réforme électorale avant la date limite du 14 octobre.

En cédulant les consultations après la date de tombée pour soumettre le rapport au Parlement, notre député dérobe chaque Pontissois de son droit de parole sur cet important enjeux. Cela confirme que ces consultations ne sont qu’un exercice de relations publiques.

Les résidents du Pontiac méritent mieux

 

 

Sources:

Pontiac event dates

https://www.canada.ca/en/campaign/electoral-reform/participate-in-canadian-federal-electoral-reform-consultations/attend-a-canadian-federal-electoral-reform-event.html

https://wamos.liberal.ca/en/

 

October 14th deadline

http://www.cbc.ca/news/politics/monsef-electoral-reform-update-1.3765180

http://www.huffingtonpost.ca/2016/09/16/consultations-on-new-voting-system-move-into-high-gear-consensus-elusive-so-far_n_12041366.html

 

 

Advertisements