Santé Outaouais 2020 report on Health Care

cover photo

Click here for the English report

Santé Outaouais 2020 recently unveiled a new report on the state of health care in the Pontiac. The report, authored by Gilbert Langelier, Paul-Émile Leblanc and Michel Légère is available online, and paints a grim picture as to the decline in quality of health services in our region.

For months my wonderful colleagues and I at Pontiac Voice (an organization dedicated to speaking out against hospital parking fees and other health-care related atrocities) have been advocating on a number of health care related issues. Along with a number of residents and municipal officials, we have been speaking out concerning the decline in quality of health services in our area. The report from Santé Outaouais 2020 confirms what we have been stating for months – “It is argued that too many services have moved to the city.…. proximity services have been greatly diminished. In summary, the staff is worried, frustrated and exhausted. The Pontiac region has suffered a great loss of autonomy.”

Quebec Health Minister Gaétan Barrette was dismissive of this report, downplaying its impact and the work of its authors. It was extremely disappointing to see the Minister react this way. This report (while frank and critical as to the decline of our local health care after government-mandated reforms) is an opportunity for the Minister to respond positively to the needs of rural populations. Opportunity knocked, but the Minister was clearly too busy to answer the door.

I’ve required two surgeries in the past two years due to athletic injuries. Recently my spouse and I brought our second child into the world. Each instance in the hospital was marked by compassionate care from hard-working individuals that were clearly exhausted in some instances. We owe a debt of gratitude to Quebec health care workers that I fear I will never be able to repay. The consolidated changes to our health care system have not only hurt patients, but health care workers as well. This is unacceptable.

To you, dear readers, I ask for your help. Speak about Quebec health care with your families and friends. Write to your local newspapers, and write to your local elected officials at every level of government about your health care experiences in Quebec.

The more that health care issues are debated publicly, the more attention they will receive from elected officials. This can only mean better things for patient care for the people we care about.

 

*********

Santé Outaouais 2020 a récemment dévoilé un nouveau rapport sur l’état des soins de santé dans le Pontiac. Le rapport, rédigé par Gilbert Langelier, Paul-Émile Leblanc et Michel Légère, est disponible en ligne et dresse un sombre tableau de la détérioration de la qualité des services de santé dans notre région.

Pendant des mois, mes collègues et moi du comité D’action de ce groupe « Voix du Pontiac »  (un organisme voué à dénoncer les frais de stationnement dans les hôpitaux et autres atrocités liées aux soins de santé), avons  défendu un certain nombre de questions liées aux soins de santé. Avec un certain nombre de résidents et de fonctionnaires municipaux, nous avons parlé du déclin de la qualité des services de santé dans notre région. Le rapport de Santé Outaouais 2020 confirme ce que nous affirmions depuis des mois: «On remarque qu’en transférant trop de services  en ville …. les  services de proximité ont été grandement diminués. En résumé, le personnel est inquiet, frustré et épuisé. La région du Pontiac a subi une grande perte d’autonomie. ”

Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette, a rejeté ce rapport en minimisant son impact et le travail de ses auteurs. C’était extrêmement décevant de voir le ministre réagir de cette façon. Ce rapport (bien que franc et critique quant au déclin de nos soins de santé locaux après les réformes mandatées par le gouvernement) est une occasion pour le ministre de répondre positivement aux besoins des populations rurales.

J’ai eu besoin de deux chirurgies au cours des deux dernières années en raison de blessures sportives. Récemment mon épouse et moi avons apporté notre deuxième enfant au monde. Chaque cas à l’hôpital a été marqué par des soins prodigués avec compassion par des personnes qui travaillaient dur et qui étaient manifestement épuisées dans certains cas. Nous avons une dette de gratitude envers les travailleurs de la santé du Québec que je crains de ne jamais pouvoir rembourser. Les changements consolidés à notre système de soins de santé ont non seulement fait du tort aux patients, mais aussi aux travailleurs de la santé. C’est  inacceptable.

À vous, chers lecteurs, je vous demande votre aide. Parlez des soins de santé au Québec avec votre famille et vos amis. Écrivez à vos journaux locaux et écrivez à vos élus locaux à tous les paliers de gouvernement au sujet de vos expériences de soins de santé au Québec.

Plus les questions de santé sont débattues publiquement, plus elles recevront d’attention des élus. Cela ne peut que signifier de meilleures choses pour les soins aux patients pour les personnes qui nous sont chères.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s